Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
préparons-nous bien à l'examen régional

préparation pour l'examen régional

   Etude du paratexte de l’oeuvre

                                                          Etude du paratexte de l’oeuvre

 

1- présentation du genre de l’oeuvre :

Le roman à thèse est une oeuvre littéraire à travers laquelle l’auteur défend une thèse qui a une portée universelle.c’est un roman réaliste qui impose au lecteurune thèse à laquelle il doit adhérer et des arguments qui justifient la position de l’auteur.

2-la biographie  de victor Hugo :

C’est un écrivain français né à besançon en 1802.son enfance était difficile à cause des disputes de ses parents.depuis son jeune age,il est attiré par la poèsie . a cause de ses positions politiques ,il se fait exilé  bruxelle.ses romans et ses poèmes l’ont rendu célèbre avec " cromwelle »1827, « le dernier jour d’un condamné »1829, « notre dame de paris »1831, « les misérables »1862.....il est mort en 1885.

3-la présentation de l’oeuvre :

Le roman est comme un journal qu ‘un condamné à mort écrit durant les 24 heures de son éxistances et ou il relate ce  qu’il a vécu depuis le début de son procés jusqu’au moment de son éxécution environ 6semaines de sa vie.ce récit,un long monologue intérieur, est entrecoupé de réflexions angoissées et de souvenirs de sa vie d’avant.le lecteur ne connait ni le nom de cet homme ni le crime qu’il a commis :le roman est un témoignage brut des souffrances physiques et morales quotiennes du condamné à mort.

4-la structure de l’oeuvre :

-découpage en 49chapitres( chapitre 47 réservé à l’éditeur)

-le narrateur=le personnage #l’auteur

-focalisation=interne (je)

5-etude du titre et de la couverture

                      Le dernier jour : temps attendu, les dernières 24h

                      d’un : inconnu,n’importe qui ou tout le monde

                      condamné : un jugement,un crime,prisonnier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article