Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
préparons-nous bien à l'examen régional

préparation pour l'examen régional

test de lecture du chapitre 1 de la Boite à Merveilles

                       Test de lecture  (chapitre 1)

1. Pourquoi le narrateur ne dort-il pas ?

Le narrateur ne dort pas parce qu’il songe à sa solitude. Il dit : « moi,

je ne dors pas. Je songe à ma solitude et j'en sens tout le poids. »

2. Pour quelle raison le narrateur veut-il attraper un moineau ?                

Le narrateur veut attraper un moineau pour en faire un ami car

il était solitaire : « Il ne le mangera pas, il ne le martyrisera pas. Il

veut en faire son compagnon. »

3. Qu’est-ce qui montre que le narrateur va faire un retour en arrière ?

Ce qui montre que le narrateur va faire un retour en arrière est

la phrase : « ma solitude ne date pas d’hier ».

5. « Ma solitude ne date pas d’hier » Cela veut dire quoi ?

Cela veut dire ma solitude ne date pas d’aujourd’hui. Depuis son

enfance, le narrateur-auteur (adulte) souffre toujours de la solitude.

6. Où habite le narrateur de « la boite à merveilles » ?

Le narrateur habite à dar chouafa.

7. A quoi s’adonner la voyante une fois chaque moi ?

Chaque mois la voyante s’adonnait à un rituel de danse et de

musique nègres à travers des nuages de Benjoin et de l’encens

pour évoquer les Jnouns.

8. Qui sont les personnages qui habitent à Dar Chouafa ?

Au rez-de-chaussée : La voyante Kenza

Au 1er étage : Rahma, son mari Driss El Aouad et leur fille Zineb.

Au 2ème étage : La famille du narrateur et celle de Fatma Bziouia.

9. Quel sentiment éprouvait le narrateur pour Zineb ?justifiez

Le sentiment est la haine « Elle s’appelait Zineb et je ne l’aimais pas ».

10. De quoi s'occupe la voyante pendant la morte-saison ?

Pendant la morte saison la chouafa s’occupe de ses propres maux et de sa santé.

11. A quoi le narrateur compare-t-il sa mémoire à l’âge de six ans ?

Il l’assimile à un album qui l’aide à égayer sa solitude d’adulte.

13. Qu’est-ce qui distinguait le narrateur des autres enfants de six ans ?

Les enfants âgés de six ans cherchaient à imiter alors que le narrateur voulait connaître. « Moi, je ne voulais rien imiter, je voulais connaître. »

Car il a son monde imaginaire. (le rêve, l’invisible…)

           

 test de lecture de la 2eme partie du chapitre1

 

15. Est-ce que le narrateur « Sidi Mohammed » aimait aller au bain maure dans La Boîte à Merveilles ?

Non, il n’aimait pas aller au bain maure même à l’âge adulte « je ne veux pas aller en enfer. » « Je crois n’avoir jamais mis les pieds dans un bain maure depuis mon enfance. »

16. À quoi le narrateur compare-t-il le bain maure ?

Le narrateur compare le bain maure à l’enfer : « je ne veux pas aller en enfer. » « J'étais de plus en plus persuadé que c'était bel et bien l'Enfer. »

17. A quoi se livrait l’auteur quand sa mère ne le portait pas au bain maure ?

L’auteur se livrait à ses fantaisies en jouant dans le derb ou en inventoriant les trésors de sa boîte à merveilles.

18. Quelle fonction joue le bain maure pour les femmes ?

Le bain servait à se purifier et à colporter les potins et les commérages.

19. Comment le narrateur considère-t-il les objets de sa boîte à merveilles ?

Le narrateur considère les objets de la boîte à merveilles comme des amis.

20. Que contenait la boîte à merveilles du narrateur ?

La boîte à merveilles contenait des objets hétéroclites. Elle contenait « des boules de verre, des anneaux de cuivre, un minuscule cadenas sans clef, des clous à tête dorée, des encriers vides, des boutons décorés, des boutons sans décor... C’étaient là mes seuls amis. »

21. A quoi est dû le succès de la mère du narrateur auprès de ses voisines ?

Le succès de la mère du narrateur est dû à son talent de raconter les histoires et toutes les choses vécues ou vues dans le bain maure.

22. Quelle est la cause de la dispute entre Rahma et la mère du narrateur ?

Rahma a fait sa lessive un lundi. « Ainsi en fut-il quand Rahma eut l’idée néfaste de faire sa lessive un lundi. Il était établi que ce jour-là appartenait exclusivement à ma mère. »

23.dans  quel jour d la semaine mere du narrateur fait la lessive ?  .

       lundi

24. Montrez comment la mère du narrateur a tendance à la dramatisation.

La mère du narrateur avait tendance à la dramatisation parce qu’elle passait du rire le matin aux pleurs le soir et ne manquait pas de donner au moindre incident les proportions d’une véritable catastrophe.

25. Est-ce que le mari croit en l’innocence de sa femme ? Justifiez à partir du texte.

Non, le mari ne croit pas en l’innocence de sa femme comme en témoigne sa réplique : « avec qui t’es-tu encore disputé ? »

26. Pourquoi le narrateur s’évanouit-il ?

Le narrateur s’évanouit parce qu’il n’en pouvait plus de bruit occasionné par la reprise de la dispute entre sa mère et Rahma.

27 Résumez en quelques lignes les événements principaux de ce chapitre.

Le narrateur adulte, miné par la solitude commence son récit pour mieux comprendre sa solitude qui date depuis toujours. Il présente ensuite les locataires de Dar Chouafa. Il évoque le souvenir du bain maure et de sa Boite à Merveilles où les objets qui s'y trouvent lui tiennent compagnie. Puis, il relate le souvenir d'une dispute entre sa mère et Rahma à propos de la lessive.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article